L'IFA


L'Internationale des Fédérations Anarchistes (IFA) a été fondée durant la conférence anarchiste internationale à Carrare en Italie en 1968 par les trois fédérations existantes européennes de France, Italie et Espagne ainsi que par la Fédération bulgare en exil en France. Pour contrer l'internationalisation de la puissance dès l' E tats et du capitalisme qui développent leurs influences plus que jamais rapidement à une échelle mondiale, l'IFA a depuis visé à bâtir et à améliorer des structures anarchistes internationales fortes et actives.

Les fédérations associées dans l'IFA croient qu'une telle organisation est nécessaire pour coordonner leur travail international et coopérer efficacement vers leurs objectifs mutuels.

Pour améliorer davantage la qualité des échanges et de la coopération, l'IFA garde aussi des contacts étroits avec d'autres organisations anarchistes, tel que l'AIT (Association Internationale des Travailleurs, une association internationale d'organisations anarcho-syndicalistes), la FAB (Fédération Anarchiste Biélorusse), etc.

Les principes de travail au sein de l'IFA sont issus du fédéralisme, de la libre association et de l'entraide mutuelle. Pour améliorer la coordination et la communication dans l'IFA, ainsi que pour fournir une adresse publique de contact pour tout le monde et particulièrement pour les autres groupes et organisations anarchistes, un Secrétariat International a été mis en place. Le Secrétariat tourne irrégulièrement parmi les fédérations de l'IFA. La Fédération Anarchiste Italienne (FAI) publie un journal anarchiste appelé "Umanita Nova".

La plupart des autres fédérations produisent aussi des publications régulières telles que le "Le Monde Libertaire" en France, "Tierra y Libertad" en Espagne, « Organise! » et « Résistance » au Royaume Uni et « A-kontra » en Tchéquie...