News

Argentine. 1 an de fermeture de la maison de la Fédération Libertaire Argentine (FLA)

Le 23 décembre 2012, cela fait une année que la maison historique de la FLA, située au 1551, rue du Brésil, dans la ville de Buenos Aires, a été usurpée.

local argentine

A cette époque, un nouveau groupe de l'ABC (Anarchist Black Cross de Buenos Aires) et un couple de vieux opportunistes, développant des délires de purisme idéologique, ont décidé que la plupart des militants toujours actifs ne pouvaient plus entrer, et ont changé la serrure de façon autoritaire. Ils ont menti et calomnié de leur mieux pour justifier leur décision de politicien. Ils ont nié l'existence d'activités dans le local. Ils ont tenté d'effacer de la mémoire collective du quartier tous les grands moments partagés avec le « Merendero » et le soutien scolaire. Ils ont déformé tous les buts du baccalauréat pour adultes de l'ELC (Escuela Libre de Constitución – l'École libre de Constitución), qui offre la possibilité de poursuivre des études aux personnes exclues du système éducatif. Une école basée sur l'auto-gestion, les coopératives et le soutien mutuel.

Lire la suite...

Tunisie. Mouvement Désobéissance

L'APPEL DE LA DÉSOBÉISSANCE

« Le peuple veut la chute du régime » est le fond du devenir révolutionnaire en Tunisie et de tous ses contenus politiques, économiques et sociaux. Les masses veulent la chute du régime est une thèse développée par les révoltés et est l'unique expression révolutionnaire qui a porté et porte encore la profonde volonté des opprimés, des précaires, des marginaux, des chômeurs et des jeunes révoltés, la volonté d'abolir le pouvoir du capital comme principale cause du chômage, du régionalisme, de la pauvreté, de l'oppression, du crime et de la dictature.

Le mouvement Désobéissance s'inscrit dans cette mobilisation révolutionnaire, appelant les masses révoltées à l'impulser par les occupations, les grèves générales politiques et la désobéissance sociale généralisée. Le mouvement désobéissance considère que l'auto-organisation des masses révoltées en instances d'action révolutionnaire et en rupture avec les formes d'organisation partisanes et syndicales, bureaucratiques et pyramidales, séparées idéologiquement et politiquement, est la voie révolutionnaire et la propre création des masses révoltées selon le commun révolutionnaire qui les réunit, leur intelligence collective, leur engagement et leur résistance depuis le déclenchement de la désobéissance sociale le 17 décembre 2010. (...)

Au sein de ce devenir révolutionnaire et de par leur volonté de s'opposer à toutes les institutions et appareils contre-révolutionnaires, à la domestication et l'opportunisme qu'il soit de gauche, de centre ou de droite, et en cohérence avec la créativité révolutionnaire des masses, des militants et des militantes déclarent la constitution d'une «Instance d'action révolutionnaire - Mouvement désobéissance» et appellent tous et toutes les révolutionnaires en Tunisie et partout dans le monde à s'organiser en instances révolutionnaires populaires, ouvertes, non partisanes et démocratiques, basées sur l'organisation en réseaux et les initiatives révolutionnaires dont l'objectif est d'impulser la lutte collective organisée à travers toutes les formes de coordination possibles et tout ce qui a trait à dynamiser la désobéissance sociale unitaire afin d'abolir le régime d'oppression, de précarisation... celui du capital. »

Lire la suite...